Qualité de l’Air : des mesures d’urgence s’imposent !

La vallée de l’Arve subit depuis un certain nombre d’années une dégradation significative de la qualité de l’air qui a conduit les autorités administratives à mettre en place un Plan de Protection de l’Atmosphère entré en application le 16 février 2012. Les deux principaux secteurs identifiés comme facteurs de pollution atmosphérique auront été d’une part l’habitat et les modes de chauffage, d’autre part celui des transports et des circulations routières.

Si je me félicite de la mise en place du volet habitat du P.P.A. , matérialisé par la mise en place d’un fonds chaleur territorialisé appelé à mobiliser près de 4 millions d’euros sur 4 années pour inciter les populations locales à remplacer leur équipement de chauffage à faible rendement énergétique par un appareil plus performant, force est de constater une insuffisance des mesures en matière de gestion/contrôle des circulations routières comme levier d’amélioration de la qualité de l’air. Le maintien de niveaux inacceptables de pollution au sein de la vallée ces derniers jours en témoigne.

En conséquence, j’ai formulé à M. le Préfet de la Haute Savoie une nouvelle interpellation, en rappelant mes propositions, reprises de manière collective à l’échelle de l’ensemble du pays du mont-blanc (cf. déclaration des maires du pays du mont-blanc du 9 décembre 2011) .

Je demande à nouveau que soit mise en oeuvre dans les plus brefs délais l’interdiction de circulation des camions de type « Euro 3 » comme nous le réclamons depuis l’automne dernier. Un dispositif réglementaire de régulation/contingentement strict des circulations de poids lourds en transit en cas de dépassement avéré des seuils de pollution ou d’imminence de celui-ci est également impératif.

La protection de la santé de nos populations doit être au coeur de nos préoccupations et s’imposer face aux autres considérations, aussi respectables soient-elles.

Une réponse to “Qualité de l’Air : des mesures d’urgence s’imposent !”

  1. Milenko 5 mars 2013 at 11 h 08 min # Répondre

    Bonjour,
    Interdire, je ne sais pas, mais peut être plutôt ralentir les Euros 3 au point de devenir dissuasif.
    Ex. : de Cluses au Fayet à 70km/h et du Fayet au tunnel 50km/h, toute l’année.
    Cordialement,
    Milenko

Laisser un commentaire