« Les gens importants ont souvent la mémoire courte. » (Proverbe chinois)

Vu sur Youtube, une vidéo postée le 24 juin, à l’initiative d’une « Association pour les élections municipales de 2014″. Vidéo dans laquelle M.Jean-Marc SIMON, nous explique longuement la gravité de « la dette de la commune de Chamonix ».


L’ancien Président des remontées mécaniques de la Vallée, récemment remplacé, s’est donc découvert une toute nouvelle vocation de conseil en finances publiques, développant doctement remarques d’expert marquées au sceau de la rancoeur et analyses tronquées…

En l’écoutant, je me pince : s’agit- il du même homme qui, en une seule opération, a creusé de 8 millions d’euros la dette de la Compagnie du Mont Blanc (changement de la Télécabine de Planpraz, budgété 13 millions, et qui a finalement coûté 21 millions) ? Est-ce ce même Président qui, sur la durée de son mandat, a vu le titre de la société qu’il dirigeait passer de 90 € à moins de 60 € ? Celui qui, ces trois dernières années, a différé les investissements pourtant indispensables à la modernisation de nos domaines skiables et au fonctionnement de notre économie touristique ?

Si c’est bien lui, alors prévenez-moi quand l’expert passera à la leçon N°2 : à l’aulne d’une telle réussite, gageons que le conseil soit de valeur…

 

Soyez le premier !

Laisser un commentaire