Remontées mécaniques : poursuivre la stratégie patrimoniale de la Vallée

L’assemblée générale de la Compagnie du Mont Blanc, tenue vendredi dernier, a décidé de nommer Mathieu DECHAVANNE Président Directeur Général de la société. Je tiens à le féliciter pour cette nomination et lui souhaite plein succès dans ses nouvelles missions.

Par ailleurs, le départ du Président fondateur Jean-Marc SIMON, ouvre la possibilité pour la Société d’Economie Mixte « Vallée de Chamonix Développement », d’acquérir environ 2 % des parts de la Compagnie du Mont-Blanc.

C’est une opportunité, et je souhaite ne pas la laisser passer.

D’abord parce que, face au désengagement continu de l’Etat, les collectivités locales (qui détiennent près de 85 % du capital de la SEM) doivent s’assurer d’autres sources de revenus pour les années qui viennent. Ce placement, dont la solidité est avéré, ne pourra que servir les intérêts de la Vallée de Chamonix à moyen et long terme.

Ensuite, parce que cela renforcera notre position (la SEM détiendrait dorénavant 18 % de la CMB) pour définir l’offre touristique et la qualité de service des remontées mécaniques, et ce dans le respect des équilibres souhaités et partagés avec les autres actionnaires.

Visite du site du Montenvers avec le Préfet de la Haute Savoie

Soyez le premier !

Laisser un commentaire